Témoignages de parents

En Europe

Les témoignages de parents à propos des bienfaits d'Anapana ont été recueillis et montrent des résultats positifs concernant principalement la capacité à faire face aux problèmes, un meilleur comportement, moins d'agressivité et moins de temps passé à regarder la télévision. Les enfants eux-mêmes disent utiliser Anapana à l'école, avant les examens et dans des situations de stress. Un parent a rapporté que l'attitude de son fils adolescent avait complètement changé après un cours. Une meilleure compréhension des activités qu'effectuait sa mère au centre avait permis le rapprochement et le détachement qui existait auparavant, avait laissé place au respect et à davantage d'intimité. Bien plus encore, le garçon impute à sa pratique « d'énormes » changements positifs concernant son caractère ; des changements qu'il trouve lui même difficiles à décrire. Ce sont ces profonds bienfaits qui rendent les cours pour jeunes si importants.


Des garçons au centre Vipassana en Angleterre

Témoignages de parents au Myanmar

Les parents d'un adolescent ayant participé à un cours au centre de méditation de Dhamma Joti à Yangon expriment leur joie et leur bonheur. Nous avons observé les enfants pratiquer Anapana-sati dans la salle de méditation. C'était un beau spectacle ! Les adolescents tout spécialement aiment sortir dans les cafés avec leurs amis imitant ainsi certains adultes. Ils perdent leur temps à paresser, à papoter, et peuvent être tentés de fumer et de prendre des drogues. Notre fils a maintenant réussi à ne pas prendre ce dangereux chemin. Les cours d'Anapana-sati aident les adolescents à éviter les mauvais chemins et à devenir des personnes plus sérieuses. Nous aimerions voir de tels cours se diffuser à travers tout le pays."


Période de travail créatif à Dhamma Joti à Yangon

Hnet-aw-san, au Myanmar, est un centre d'éducation pour garçons qui purgent des peines relatives à diverses infractions criminelles. Des enfants d'autres centres d'éducations du Ministère de la Sécurité Sociale sont également envoyés à Hnet-aw-san si ils sont devenus ingérables ou si ils dépassent l'age de 18 ans. Un enseignant de Hnet-aw-san commente : "Il est évident qu'il y a une différence. Les enfants de l'école pour garçons de Kaba Aye qui ont participé à des cours sur l'Attention à la Respiration, deviennent plus gérables, et plus polis, que ceux de Hnet-aw-san qui n'ont pas eu la possibilité de suivre un cours. Je suis content que les garçons de Hnet-aw-san aient à l'avenir la chance de participer à un cours et en obtiennent les mêmes bienfaits. Nous espérons que tous les garçons deviennent de bons citoyens responsables. Le cours va certainement les aider.”

Il y a eu deux cours enfants dans la ville de Oak-Pho au Myanmar. Les enfants de l'école publique y participèrent. Les enseignants commentent : « Les enfants sont plus attentifs et deviennent plus vifs. Ils progressent dans leurs études et dans d'autres activités. Ils changent vraiment en mieux. Leur caractère se modifie dans le bon sens. Les cours sur l'Attention à la Respiration devraient être donnés régulièrement aux enfants ». Il y a maintenant un groupe de méditation pour enfants le dimanche à Oak-Pho.


Cours hors-centre au Myanmar

Le timide sourire d'un père.

Ma petite fille de huit ans a participé à un cours d'Anapana de un jour. Un jour, alors que comme à mon habitude, je m'étais mis en colère et la grondais à propos de quelque chose qui m'avait déplu, ma fille accourut et me dit : « Papa chéri! Ne dis pas de paroles qui blessent s'il te plait. Ce n'est pas bon et cela te fait du mal -c'est ce que nous a dit notre professeur au cours de méditation. Et Goenkaji aussi l'a dit : « Si quelqu'un vient et t'insulte est-ce-que tu aimes ça ? Non, tu n'aimes pas ça ! Alors, tu ne devrais pas insulter les autres et leurs crier dessus. » S'il te plait Papa chéri, ne crie pas et ne prononce par de paroles blessantes parce que les autres ne vont pas aimer "

Je restai interdit et pensais, « Ma petite fille connaît ce qui est bien et ce qui est mal. C'est merveilleux ! ». Avec un sourire plutôt timide et teinté de joie je lui dis : « D'accord ! Je vais suivre ton conseil parce que tu as raison. À l'avenir, je ne crierai plus ni ne prononcerai des paroles blessantes ». Je me suis dit que je devrais faire attention, et que je devrais avoir honte de moi. Et j'ai souri.

Le père d'un garçon était un consommateur régulier d'alcool. Son oncle l'amena à un cours d'un jour pour enfants à Dhamma Joti à Yangon. Après les instructions de Goenkaji, les enfants ont eu trois sessions de bilan où ils discutèrent des qualités des personnes nobles et de leur chemin, de la moralité et de l'attention à la respiration. Ils pratiquèrent la méditation et le cours se finit en soirée avec la pratique du partage de l'amour bienveillant.

Quand le garçon rentra chez lui, il s'approcha timidement de son père et lui dit : « Papa, aujourd'hui, nous avons pratiqué l'attention à la respiration et la conduite morale. Au cours de ces leçons, nous avons appris que les drogues et l'alcool étaient nocifs. Si quelqu'un prend des drogues et de l'alcool, il en devient l'esclave, et il ne peut plus respecter les autres principes moraux. C'est mauvais pour la santé et tu risques de tomber malade et de mourir jeune. Nos professeurs nous ont dit que la meilleure façon de remercier nos parents est de les aider à vivre une vie saine. S'il te plaît ne bois pas d'alcool."

Son père fut stupéfait, mais enchanté de voir qu'en matière de moralité et de sagesse son fils était en meilleure posture que lui.

“Je ne prendrai plus d'alcool, je te le promets ! Ta mère non plus n'approuve pas, et ce n'est pas non plus du goût des personnes au cœur noble.”


Groupe de discussion pour les garçons au Myanmar

Une mère exprime son bonheur et son agréable surprise de voir le changement de comportement de son enfant après avoir participé à un cours à Dhamma Joti, à Yangon. Son fils effectua un cours d'Anapana-sati d'un jour à l'âge de 9 ans. Elle pensa alors que c'était vraiment une grande surprise et un vrai plaisir de le voir pratiquer la méditation chaque jour. Elle remarqua que son attitude envers les autres était plus polie et qu'il était plus attentif dans ses études. Elle dit qu'elle n'avait pas eu la chance de pratiquer Anapana-sati quand elle avait son âge, et qu'elle n'avait jusqu'à présent pas suivi de cours de méditation. Elle dit : « Je suis très impressionnée par les changements positifs de mon fils, et je suis motivée pour participer à un cours de 10 jours de méditation moi-même. »

Retour au début

Parents



Traductions

English
Español
हिन्दी
한국어
Polski
Português
Pусский

Pour plus d'information

Veuillez consulter www.dhamma.org